Les ingrédients à éviter (Partie 3) : Les PEG et PPG

Si vous les regardez la liste des ingrédients des cosmétiques conventionnels, vous ne les raterez pas car ils sont inscrits en lettres capitales. Ces dérivés des huiles industrielles sont soupçonnées d’être cancérigène pour l’humain mais aussi d’être un perturbateur endocrinien, affectant la reproduction.

Que sont-ils? A quoi servent-ils?

Nommés après les PolyEthylènes Glycols (PEG) et les PolyPropylènes Glycols (PPG), ce sont des conservateurs d’origine chimique qui servent à conserver les vertus hydratantes des produits d’origine chimique. Ils sont composés à base de pétrole et largement utilisés dans les produits de beauté. Ils ne sont pas présents dans les cosmétiques 100% naturels et biologiques.

Quels dangers?

Le problème de ces composants sont leur toxicité et nuisibilité sur la santé humaine. Le processus de fabrication nécessite l’utilisation de gaz extrêmement toxique et cancérigène. Ils ne sont donc ni bons pour la peau ni bons pour l’environnement car non biodégradables. Il est même réputé sensibilisant et allergisant à haute dose. Ils sont aussi controversés que les parabens, il est conseillé de les éviter pour ne pas prendre de risque.

Comment les reconnaître?

Ils sont généralement facilement reconnaissables par leurs caractères majuscules. Quelques exemples comme le PEG-6, PEG-8, PEG-40, PEG-100, PPG-3 …

Les alternatives?

Le marché propose un bon nombre de produits sains pour l’Homme. Les soins naturels et bio sont les meilleurs alternatives à ces produits conventionnels à base de composants de synthèse. Il existe des ingrédients naturels comme la vitamine E qui est un antioxydant naturel très efficace pour protéger les cosmétiques de l’oxydation. La présence d’huiles essentielles est également importante grâce à leurs propriétés anti-microbiennes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *